STAGES DE SENSIBILISATION AUX DANGERS DE L’USAGE DES PRODUITS STUPEFIANTS

Stages de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants

La loi relative à la prévention de la délinquance du 5 mars 2007 prévoit d’améliorer la réponse pénale à l’usage de drogues illicites. Dans ce but, un nouveau dispositif a été mis en place : le stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants.

L’objectif de ce stage est d’induire une prise de conscience des risques liés à l’usage des drogues sur le plan sanitaire ainsi que les implications pénales et sociales de cette conduite, afin de décourager les consommations et d’éviter notamment l’installation des usages problématiques. Le public visé par ces stages pédagogiques est essentiellement l’usager peu ou pas encore dépendant et pour qui la mesure de rappel à la loi ne semble pas adaptée.

Le stage est payant et proposé aux contrevenants par le Procureur de la république, principalement via la procédure de composition pénale.

http://vosdroits.service-public.fr/F1461.xhtml

 

En mars 2012, l’ADSEA s’est vue confiée l’organisation de ces stages par le Procureur de la république. Les contenus sont fixés par le cahier des charges MILDT et dispensés par des professionnels de justice, de santé et de prévention. Le stage dure une journée et demi et son coût est de 200 €. La coordination générale est assurée par un chargé de prévention addictions du SPAD. A raison d’une session par mois et de 10/12 participants par stage, c’est près de 150 personnes par an qui bénéficient de cette alternative aux poursuites.

 

Lien cahier des charges